loader
Guide Marseille Pour tout savoir sur Marseille !

L'Histoire de Marseille

Marseille est la plus vieille ville de l’Hexagone avec un riche passé. Elle a été, à travers les siècles, le théâtre de faits majeurs dans l’histoire avant de devenir ce qu’elle est aujourd’hui, l’un des plus grands ports de la Méditerranée.

L’histoire de Marseille débute dans l’Antiquité, 600 ans avant notre ère. C’est à cette époque que les premiers Grecs en provenance de Phocée débarquent dans la baie qui deviendra le Vieux Port. La légende raconte que la belle Gyptis, fille du chef autochtone serait tombée sous le charme du marin grec Protis. Ils se sont mariés et ont fondé ensemble la ville antique de Massalia, qui deviendra plus tard Marseille.

La cité s’est développée au fil des âges et a vu défiler dans ses ruelles les plus illustres personnages de l’Histoire, allant de Jules César, en passant par Louis XIV jusqu’au Général de Gaulle et autres grands noms des temps modernes. En 2 600 ans, la cité est passée par plusieurs périples, a connu des temps de troubles et de paix, d’affliction et de gloire, d’infortune et de richesse.

Après un millénaire sous la coupe de Rome, Marseille a fait l’objet de l’invasion des barbares et a vécu sous le joug des Wisigoths entre le 5e et le 6e siècle, avant de passer sous la domination des Francs. Par la suite, la ville est pillée par les sarrasins et par les pirates byzantins. Ces temps troubles perdureront jusque dans les années 900.

À partir du 11e siècle, Marseille acquiert son statut de grand port de la Méditerranée et connaît un essor considérable. La bonne entente entre les vicomtes et les évêques de Saint-Victor, qui se partagent le pouvoir, contribue au développement et à la stabilité politique de la ville. 3 siècles après, le caractère turbulent de la cité vient mettre un terme à la paix par une révolte des habitants contre l’évêque. C’était en 1216 et Marseille ne retrouvera pas de stabilité que plusieurs siècles plus tard.

Les guerres et les maladies se succèdent dans la cité. Elle fait l’objet de la convoitise de différents seigneurs et souverains méditerranéens avant d’être frappée par la grande peste en 1347. Plus tard, au 16e siècle, elle est la victime de la guerre qui oppose les Français au Saint-Empire Romain Germanique et est assiégée par ces derniers. Ces années de guerre seront suivies d’une seconde épidémie de peste en 1720.

Cet épisode fut la pire épreuve par laquelle Marseille est passée. La peste de 1720 a porté un coup rude à la vieille cité et a décimé une grande partie de sa population : près de 40 000 victimes sur les 75 000 habitants de l’époque. Malgré tous ces malheurs, Marseille résistera et se relèvera une fois de plus.

Comme indiqué plus haut, le peuple marseillais a toujours eu un caractère turbulent, rebelle et insoumis. C’est donc tout à fait naturel que la ville fût totalement acquise à la Révolution. C’est à cette période que naquit la “Marseillaise”, chant de guerre de l’armée du Rhin qui deviendra l’hymne national de la France.

Après ces périodes, Marseille connaîtra des heures glorieuses aussi bien que des moments terribles : magnificence pendant l’époque impériale, développement industriel pendant la période coloniale, dures épreuves pendant la Grande Guerre, occupation allemande pendant la Deuxième Guerre, difficulté économique jusqu’en 1980, avant de retrouver la paix et le renouveau des temps modernes.