Durant votre location de vacances à La Ciotat, coup d’œil sur le passé industriel d’une ville aujourd’hui fleuron du yachting de luxe.

Les chantiers de la Ciotat sont nés dans les années 1830 alors que la petite ville de la Ciotat était à peine connue et perçue comme la banlieue industrielle de Marseille. Durant votre location de vacances à La Ciotat, découvrez l’histoire d’une petite ville au passé industriel devenue aujourd’hui station balnéaire et fleuron du yachting de luxe.

C’est en 1895 que la ville de La Ciotat sort de l’ombre et devient connue non seulement de tous les français mais aussi du monde entier. Et cette petite commune située à la frontière entre le département des Bouches du Rhône et le département du Var doit sa renommée aux frères Lumière, qui y filmèrent en 1895 l’arrivée d’un train en gare de La Ciotat, associant ainsi « cette petite bourgade » du sud de la France à l’invention du cinéma. Depuis, un monument en mémoire des frères Lumières a été érigé sur la plage de La Ciotat et la rue qui conduisait à la propriété des deux frères a été rebaptisée « Allée Lumière ». Le cinéma de la ville porte aussi le nom des frères Lumière ! Vous pourrez d’ailleurs passé durant votre location de vacances à La Ciotat l’une de vos soirées au cinéma, la programmation étant de qualité.


Le Chantier naval de La Ciotat dans les années 1930

A cette même date, était livré à la compagnie des Messageries Maritimes le « Chili ». Ce paquebot de cent quarante huit mètres étant alors le cent sixième navire construit par les Chantiers Naval de La Ciotat. A cette époque et jusqu’à la fin des années 1990, ce chantier naval en prise directe avec le centre ville de La Ciotat et son port de plaisance donna à la ville une vraie image de ville industrielle. Les cafés du port étant alors plus fréquentés par « les ouvriers de La Ciotat » que par les touristes ayant décidé de passer leurs vacances dans les bouches du Rhone. D’ailleurs, jusqu’à la fin des années 1990 la ville de La Ciotat a d’un point de vue touristique souffert de la présence de ce pôle industriel.

Les plus âgés d’entre nous se souviendront probablement que les chantiers navals de La Ciotat ont fait la une de nombreux journaux entre 1988 et 1999, période durant laquelle une poignée d’ouvriers a occupée le chantier, refusant de se conformer à la décision de fermeture alors prononcée à l’initiative de la Commission Européenne. Si dans les années 1970, la production navale employait environ 40,000 personnes en France, elle ne totalisait plus que 8000 emplois dans les années 1980. En effet, face à la concurrence des pays asiatiques (Corée et Japon notamment), le nombre de navires mis en production chuta de plus 85%. La survie des chantiers navals de La Ciotat a longtemps été liée aux aides gouvernementales, aides ensuite interdites par la Commission Européenne par soucis d’équité entre l’ensemble des entreprises basées dans des pays parties de l’Union Européenne.


Le chantier naval de La Ciotat accueille aujourd’hui la « grande plaisance »

Bien heureusement, La Ciotat a su intelligemment se positionnée afin de bénéficier du développement de ce que l’on appelle aujourd’hui communément « La Grande Plaisance ». En 1995, les chantiers navals de La Ciotat ont été transformés en un pôle dédié à la Grande Plaisance, et notamment au « refit » (rénovation) et à l’entretien des grands navires de plaisance privés. C’est ainsi que le site, aujourd’hui étendu sur plus de 34 hectares accueille 37 entreprises toutes liées aux activités du yachting. C’est désormais environ 500 yachts qui sont accueillis chaque année à La Ciotat. Et le développement de la ville s’en ressent. La présence de ces navires a permis à la ville de se métamorphosée, mettant de côté son passé industriel pour se tourner définitivement vers l’industrie du tourisme devant un vrai lieu de vacances des Bouches du Rhone.

Si vous avez décider de prendre une location de vacances à La Ciotat, vous pourrez apercevoir sur le port les anciennes grues utilisées à l’époque pour mettre les paquebots à l’eau. Ce sont les derniers vestiges du passé industriel de la ville de La Ciotat.

Nos offres de location sur Marseille

Appartement Marseille 1er
à partir de 230€ /sem.
Appartement Marseille 1er

PARKING POSSIBLE POUR 6 E PAR JOUR de JUIN A SEPTEMBRE SEULEMENT RENDRE L...