Archives mensuelles : janvier 2014

La Marseillaise est-elle Marseillaise… Une bonne question à laquelle votre prochaine location de maison sur Marseille pourrait vous aider à répondre!

Aux armes citoyens…Vous êtes vous déjà interrogé sur les origines de notre hymne nationale? Si vous avez choisi de prendre une location de maison sur Marseille ou Cassis pour vos prochaines vacances, c’est l’occasion de vous poser la question:)

Comme son nom ne l’indique pas… , la Marseillaise n’a aucun rapport avec la ville de Marseille, ou tout du moins aucun rapport directe. Si vous prenez une location de maison sur Marseille, Cassis ou dans les Bouches du Rhône pour vos prochaines vacances, posez la question… vous serez probablement surpris des réponses. Son auteur, Claude Joseph Rouget de Lisle (essayer de retenir, cela pourrait faire son effet au cours d’un prochain dîner…) capitaine de l’armée française l’a écrit alors qu’il était en poste dans l’est de l’hexagone, au cours d’une nuit mouvementée d’avril 1792 alors que la France venait de déclarer la guerre à l’Autriche. Non seulement, ce cher Claude n’était pas Marseillais, mais qui plus est il a écrit ce chant alors qu’il séjournait à Strasbourg…

Avant de prendre le nom de Marseillaise, notre hymne national a porté différentes appellations, à commencer par « Chant de guerre pour l’armée du Rhin », ‘Chant de marche des volontaires de l’armée du Rhin »… On doit, en partie, au Dr François Mireur, général des armées d’Italie et d’Egypte, de passage dans la citée phocéenne afin d’organiser une marche conjointe des volontaires du midi, le nom actuel de la Marseillaise. Lors de son passage à Marseille et Cassis, le Dr Francois Mireur publie ce chant avec un nouveau titre, celui de « Chant de guerre des armées aux frontières »….. et ce sont les troupes des fédérés Marseillais, qui ayant eu connaissance de ce chant à cette occasion l’entonneront quatre mois après sa création, lors de leur arrivée triomphale à Paris en juillet 1972….

C’est ainsi que les parisiens donneront au chant entonné par les troupes marseillaises le nom de Marseillaise. Plutôt étonnant ce don des parisiens aux Marseillais, lorsque l’on connait les rivalités « actuelles » entre ces deux grandes villes françaises!! Vous l’avez compris si vous avez pris une location de maison à Marseille ou Cassis, ne vous laissez pas dire que la Marseillaise vient du coin… Les Marseillais ont certes contribué à faire de la Marseillaise notre hymne nationale, mais ne l’ont en rien composée.

Pour autant, en 1792, la future destinée de la Marseillaise est loin d’être acquise, concurrencé alors par un autre chant, intitulé « Le réveil du peuple » écrit au début de l’année 1795. Alors que la Marseillaise est déclarée chant national le 14 juillet 1795, elle reste néanmoins concurrencée dans ses début par Le Réveil du peuple…

La vie de la Marseillaise est faite de « hauts » et de « bas », tantôt hymne nationale, tantôt banie des répertoires… En effet, elle sera interdite à deux reprises: une première fois sous l’empire, puis ensuite sous la restauration. Il faudra attendre 1830 pour que la Marseillaise, sous l’impulsion de quelques vacanciers ayant pris une location de maison sur Marseille et Cassis:-) devienne définitivement l’hymne national française et pour que le ministère de l’éducation nationale demande dès 1944 que celle-ci soit apprise dès l’école primaire… De mes souvenirs, il ne me semble pas l’avoir apprise. Nos équipes nationales lors des matches internationaux, me laisse à penser que je ne suis pas le seul. Me voilà ainsi rassuré!

Petit quizz à destination des vacanciers ayant pris une location de maison en Provence.

Lorsque l’on est en vacances, on peut se trouver sur la plage à paresser en famille ou avec des amis ou tout simplement dans la maison que vous louez en Provence et si vous avez des un peu de temps à perdre pourquoi ne pas tester les connaissances de votre entourage sur justement le lieu où vous avez choisi de passer vos vacances.

Au cours des prochaines semaines, et alors que la météo a été bien maussade sur la région Provence Alpes Côte d’Azur, nous vous dresserons une petite liste de question que vous pourrez utiliser aussi au coin du feu pendant la période actuelle. Sur le mode du célèbre jeu Trivial Poursuite, nous commençons par quelques questions orange pour tester vos connaissances sportives sur la région.

Quelle équipe a remporté la finale de la coupe d’Europe contre l’Olympique de Marseille avant la victoire de 1993 ?

La réponse est l’Etoile Rouge de Belgrade qui en 1991 remporte à Bari la finale que devait selon toute logique remportée Marseille.  Au cours d’une séance de tir au but bien cruelle, Manuel Amoros, le défenseur emblématique de l’équipe de France rate son tir au but et  l’OM s’incline 5-4 alors que le club provençal a dominé l’ensemble de la rencontre. Papin ne remportera jamais la coupe d’Europe avec Marseille, Basile Boli est inconsolable et devra attendre deux ans pour délivrer Marseille à Munich contre l’AC Milan dans une finale qui verra pour la première fois un club français remporté la coupe d’Europe.

l'équipe de la finale de Bari

l’équipe de la finale de Bari

Quelle est la célèbre épreuve de course à pied au départ de Marseille qui se court à la fin du mois d’Octobre ?

Si vous avez décidé de louer une maison en Provence en automne, vous savez que Marseille-Cassis est la course à ne pas louper. Elle part de Marseille et finit comme le veut la tradition sur le port de Cassis une vingtaine de kilomètres plus loin et les coureurs rejoignent l’arrivée par la Gineste au travers de la garrigue. L’épreuve a compté cette année plus de quinze mille inscrits soit vingt fois plus que pour la première édition qui date de 1979.  Les paysages à couper le souffle que traverse l’épreuve ont contribué au succès de cette course désormais véritable tradition du dernier week-end d’Octobre en Provence.

Quel est le joueur de tennis provençal ayant obtenu le meilleur classement ATP ? Il s’agit bien sur de tennis.

Question un peu difficile mais la réponse est Guy Forget qui s’est hissé à la quatrième place mondiale en mars 1991 à titre individuel. Il avait même été classé 3ème en double en 1986. Né à Casablanca, Guy Forget a passé toute son enfance à Marseille et est à ce jour le meilleur tennisman que la région est connue même si Arnaud Clément, né à Aix en Provence a obtenu de très bons résultats également.

le tennisman Guy Forget

le tennisman Guy Forget

Pouvez- vous donner le nom du joueur de football, aujourd’hui entraineur de Montpellier né à Marseille ?

Il s’agit bien sur de l’incontournable Roland Courbis, personnage haut en couleur dont vous entendrez souvent parlé dans les conversations relatives au football si vous louez une maison en Provence cet été.

Profitez de votre location saisonnière sur Marseille pour découvrir les romans de Jean Claude Izzo

Si vous envisagez de prendre une location saisonnière sur Marseille prochainement et que vous aimez lire, partez à la découverte de Marseille au travers des romans de Jean Claude Izzo, l’un des plus célèbres écrivains marseillais.

Jean-claude-izzo

Fils d’immigrés italiens arrivés à Marseille dans les années 30, c’est en tant que journaliste à « La Marseillaise » que Jean Claude Izzo fait ses débuts, assurant dans un premier temps une page quotidienne dédiée à la construction des chantiers de Fos sur Mer (commune située à quelques encablures de Marseille et que vous ne choisirez probablement pas comme destination de vacances si vous envisagez de prendre une location saisonnière à Marseille ou dans ses environs) où sont supposées s’installer des usines sidérurgiques. Passionné d’écriture, il a déjà publié à cette époque deux recueils de poèmes. En 1987, il devient rédacteur en chef de la « Vie Mutualiste » qui se mue alors en « Viva ». Il démissionnera ensuite de son poste pour se consacrer de plus en plus à l’écriture.

L’année 1993 est marquée par la publication dans la revue Gulliver d’une nouvelle qu’il reprendra plus tard pour écrire « Total Kheops » qui en 1995 remporte un très fort succès, obtenant entre autres le Prix des Lycéens de Marseille. Ce premier roman sera suivi de « Chourmo« , une suite à « Total Kheops » mettant en scène le même personnage Fabio Montale, un flic marseillais « rempli de questions ». Ces deux polars seront complétés en 1998 par « Soléa« , formant ainsi une trilogie, qui malgré les sollicitations insistantes de l’éditeur Gallimard n’aura pas de suite. Cette trilogie fera d’ailleurs l’objet d’une adaptation à la télévision sous le titre de Fabio Montale, personnage incarné alors par Alain Delon. En 2002, « Total Kheops » fera aussi l’objet d’une adaptation au cinéma, mettant en scène Richard Bohringer et Marie Trintignan. En 2003, ce sera au tour des « Marins perdus » d’être adapté au grand écran avec notamment Bernard Giraudeau, Marie Trintignant (à nouveau) et Audrey Tautou.

Pour les habitués des vacances à Marseille ou encore ceux qui envisagent de prendre une location saisonnière à Marseille pour la première fois, les romans de Jean-Claude Izzo sont une autre façon de découvrir la ville. L’intrigue vous menant d’un quartier de Marseille à un autre, du Panier au Vallon des Auffres (de chez Fonfon), du chateau d’If aux îles du Frioul, sans oublier Les Goudes, où Fabion Montale aime à se retrouver, partir avec sa barque, et une bouteille de Lagavulin…

En 1999, Jean Claude Izzo publie le « Soleil des Mourrants » qui sera son dernier roman avant qu’il ne décède en 2000, emportée par la maladie, à l’âge de 54 ans. Alors si vous envisagez de prendre une location saisonnière à Marseille ou Cassis dans les mois qui viennent, rendez-visite à votre libraire, les récits de Jean Claude Izzo vous donneront une autre vision de Marseille.

Si vous êtes en location de vacances à Marseille, voici les évènements du mois

Si vous êtes en location de vacances en Provence et plus particulièrement à Marseille en ce début d’année, nous vous proposons ci-dessous les différents évènements qui occuperont la ville pendant le mois prochain. 

-        Le parcours muséographique du musée d’histoire de Marseille : C’est plus de 2600 d’histoire de la plus vieille ville de France qu’il vous ait invité à découvrir avec comme idée directrice le fait que Marseille est une ville portuaire. Le musée raconte l’histoire des hommes et des femmes inconnus ou célèbres qui ont fait l’histoire de la ville. Ce musée conviendra à tous et notamment aux sorties en famille. De nombreux films et dispositifs multimédias rendent le parcours de 13 séquences historiques particulièrement vivant.

Au musée d'histoire de Marseile

Au musée d’histoire de Marseile

-        La part du Colibri, au theâtre Joliette minoterie, spectacle encore une fois pour les enfants monté par la compagnie Tandaim. Il s’agit d’une fable écologique à l’écriture poétique qui retrace l’odyséé de Yaël sur la terre à la découverte d’animaux qu’il n’a jamais connu…Sauf qu’il débarque sur la terre en 2073 alors qu’un désastre écologique a éliminé toute traces de vie animale… C’est à Marseille jusqu’au 18 janvier alors dépêchez vous de réserver vos places !

-        Mare-Mater de Patrick Zachmann. Très belle exposition au Mucem jusqu’à la fin du mois de janvier. Par le biais de vidéos et de photographies Patrick Zachmann, membre de Magnum Photos, confronte sa propre histoire familiale à celles des migrants d’aujourd’hui. Il aborde en particulier leur rapport à la mer qu’ils traversent et à la mère qu’ils quittent. Entre les deux rives de la Méditerranée, des familles vivent séparées. Des hommes, encore enfants parfois, quittent leur mère par obligation. Entre Patrick Zachmann et son passé, entre sa mère et l’Algérie, il y a une traversée à effectuer à rebours. Entre les jeunes Arabes et l’Europe, loin de leur foyer, il y a l’illusion d’un avenir. Patrick Zachmann fait de sa biographie intime la métaphore de toutes les pertes et de toutes les séparations. Entre les jeunes Arabes et l’Europe, loin de leur foyer, il y a l’illusion d’un avenir. Patrick Zachmann fait de sa biographie intime la métaphore de toutes les pertes et de toutes les séparations.

-        Festival Parallèle 2004 : Au lendemain de l’année « Marseille Capitale européenne de la Culture », Komm’nact, Plateforme pour la jeune création internationale, vous invite à jouer les prolongations si vous êtes en location de vacances sur Marseille ! Du 29 janvier au 1er février 2014 dans un lieu différent chaque soir vous pourrez vous rendre au Festival Parallèle pour sa 4e édition. Ce festival dédié à la jeune création propose au public de découvrir une nouvelle génération d’artistes du spectacle vivant de France ou d’Europe avec des troupes qui se produisent sur les principales scènes d’Europe.

le festival Parallele

le festival Parallele

Si vous êtes en location de vacances en Provence, rendez vous à Marseille au cours du mois de janvier pour encore une fois un programme culturel riche et diversifié.

Propriétaires de location saisonnière sur Marseille ou Cassis, est-ce le moment de vendre?

Pour ceux qui ont investi dans l’immobilier sur Marseille, Cassis, ou plus généralement dans le département des Bouches du Rhône, soit au titre de résidence principale soit dans le but de faire de la location saisonnière sur Marseille ou Cassis, la période est-elle propice à la vente de votre bien et à une ré-orientation de vos investissements immobiliers?

D’une manière générale, on peut dire qu’il n’y a pas de bon ou de mauvais moment pour vendre, car en général un projet immobilier ne se diffère pas et répond à des projets de vie: une mutation, un divorce ou plus positivement la naissance d’un enfant. Le sort des biens immobiliers destinés à la location saisonnière sur Marseille ou Cassis suit la même logique, même si il est vrai que de tels investissements sont en principe « secondaires » à la différence de l’achat ou de la vente d’une résidence principale. En réalité, très peu de propriétaires agissent en fonction de la hausse ou de la baisse des prix. C’est donc toujours le moment de vendre. Quant à ceux qui pensent différer leur projet de vente en attendant des jours meilleurs, c’est un pari qui peut s’avérer risquer, et ce pour plusieurs raisons:

Tout d’abord parce que rien ne laisse présager que le pouvoir d’achat des acquéreurs (que ce soit pour l’acquisition de biens destinés à la location saisonniere sur Marseille ou Cassis) va augmenter dans un futur plus ou moins proche. Et d’ailleurs, on peut noter que les taux d’intérêt sur les emprunts immobiliers ont légèrement augmenté, ce qui ne va pas dans le sens d’une augmentation du pouvoir d’achat.

Ensuite, pour ce qui est des prix, il apparait assez improbable que ceux-ci remontent de façon spectaculaire en 2014. Attendre de vendre pourrait donc vous coûter cher, d’autant plus si vous avez acquis par ailleurs un autre bien immobilier.

Concernant les propriétaires de location saisonnière sur Marseille ou Cassis (valable aussi pour les personnes ayant acquis une résidence secondaire sans objectif de louer leurs maisons ou appartements des Bouches du Rhône), le contexte fiscal pourrait éventuellement les inciter à vendre… En effet, la fiscalité des plus values immobilières (la plus value étant la différence entre le prix d’acquisition du bien et son prix de cession) est la suivante: exonération d’impôt sur la plus value après 22 ans de détention contre 30 ans auparavant. Un abattement supplémentaire exceptionnel de 25% s’applique aux cessions réalisées avant le 31 août 2014.

Mais, le choix de vendre,  lorsqu’il s’agit de biens dédiés à la location saisonnière, nécessite d’introduire un autre critère, celui de la rentabilité. Si vous n’avez pas de projet précis par ailleurs, céder une location saisonnière sur Marseille ou Cassis n’est probablement pas le choix le plus judicieux. En effet, le département des Bouches du Rhône bénéficie d’un tourisme important, et ce sans réelle saisonnalité. Si vous gérez correctement votre location saisonnière dans les Bouches du Rhône, votre rentabilité peut s’avérer particulièrement bonne. Avec l’application par ailleurs des régimes fiscaux dédiés (au forfait ou au réel), nous vous conseillons vivement d’y réfléchir à deux fois avant d’envisager la cession de votre location saisonnière sur Marseille ou Cassis, vous pourriez regretter votre choix et surtout ne pas trouver de meilleur placement!